UNIVERSEL ET CONFIDENTIEL

  • AMOUR

    Amour, si nos cœurs sont étroits, à quoi nous sert que le monde soit si vaste.

    MON BLOG
  • CHEMIN

    Ne demande jamais ton chemin à celui qui sait. Tu pourrais ne pas te perdre !

    MON BLOG
  • SOLITUDE

    La solitude rend sensible, non étranger à autrui.

    Mon blog

SE PERDRE Illustration
L’AMOUR

Je voudrais dans l'absolu qu'il ne soit question ici que de cela. L'AMOUR. Mais comme chacun ici-bas, si toute notre vie nous ne faisons finalement que cela, chercher L'AMOUR, l'amour pour l'amour, l'amour de l'argent, du pouvoir, l’amour de soi, l’amour d’une mère ou de cette liberté si chère, ce qui me passionne, au-delà de savoir si je l’ai perdu, rendu, trouvé, c’est de comprendre comment il naît, comment il meurt. Comment cette absolue nécessité produit ou provoque en chacun de nous autant de réactions complexes qui, toutes, n’ont finalement d’autres buts, que de faire battre nos cœurs jusqu'au bout. Et peut-être qu'à la fin, juste avant la fin, je me rendrais compte qu'il n'a été question ici que de cela, d’amour, enfin.
CE CHEMIN VERS

Beaucoup d'amour et de solitude, beaucoup de questions et d'incertitudes, Le poids des mots, le choc des photos, des pourquoi, des je t'aime, des blessures névrotiques, traitées avec philosophie, une pincée d'humour, deux verres de nostalg-hics, un soupçon de poésie, et une double dose de musique... Voilà ce qu'à peu près ici vous trouverez, si vous avez un peu de temps et de curiosité.
Au commencement était le web...

MUSIC MAESTRO

MA SOLITUDE

"Ma solitude est plus une grâce qu’une malédiction". Cette citation de Christian Bobin, un auteur que l'on dit moraliste, en ce sens qu'il nous propose une réflexion sur les attitudes humaines, sur nos façons de vivre, se pourrait de devenir mienne un jour, si, comme je le crois, comme je le crains, malgré ou peut-être à cause de ma façon de vivre, je me trouve amené ou condamné à vivre seul, les années qui me restent à vivre. A étudier l'être humain, je crois tout à la fois que chacun d'entre-nous se construit seul mais qu'aucune construction n'a de chance d'aboutir à quoi que se soit sans les autres. C'est ce "En même temps" qui nous gêne tant, ce "Oui mais" que la vie partout nous impose et qui dit qu'il n'y a de réponse universelle que dans l'universalité des réponses.