Image

Y A DE LA JOIE…

Prendre le large

Universel, confidentiel et pathétique ! Oui, pathétique…

Voilà comment je me sens ce soir. Tristement pathétique.
En tombant sur un article au titre hélas évocateur,
Internet, le grand journal intime des personnes esseulées
les mots me sautent crescendo à la gueule.

– complaintes d’internautes déprimés.
– s’épancher sur sa mélancolie
– bouteilles à la mer sur les réseaux sociaux
– place publique où écrire son désespoir
– verbalisation d’un sentiment de tristesse
– expliquer tout son malheur
– Centre de Prévention du Suicide…

Y a de la joie !

Publicités